Actualités

 

12 juin 
Bienvenue à la section Sauvetage! 

  

Le sauvetage sportif,

 

Le sauvetage sportif est né de la rivalité qui régnait entre les sauveteurs professionnels. Afin de départager le meilleur d’entre eux, ces derniers ont créé une épreuve complète qui définira plus tard l’OCEANMAN, subtil mélange de course sur sable, de course deKayak , de planche, de bateau et de sauvetage. 

 

 L’OCEANMAN est l’aboutissement de tout sauveteur sportif.

 

 De là, diverses épreuves en piscine et en mer sont apparues. Leur but: adapter à la compétition les différentes actions constituant un sauvetage. En conséquence, les gestes et l’esprit du Sauvetage sont enseignés par la pratique sportive.

 

Épreuve piscine

 

Individuelle

 

A1(Obstacles): Un obstacle de 2m50 sur 70 cm est placé à 12m50 du bord. A chaque passage, le nageur doitpasser sous cet obstacle.
Cette épreuve simule, en un minimum de temps, le passage d’obstacles par le sauveteur lors de la recherche d’une personne en détresse.

 

 Les benjamins et minimes réalisent cette épreuve sur 100m.

 

A2(Mannequin palmes): Le nageur doit effectuer 50 m en nage libre avec ses palmes puis plonger vers le mannequin placé entre 1m00 et 3m de profondeur, le remonter et le remorquer sur 50m.
Cette épreuve permet au sauveteur d’agir plus vite lors la recherche de la personne en détresse grâce à un équipement supplémentaire (les palmes).

 

 Cette épreuve est adaptée sur 50m pour les benjamins et les minimes.

 

A3(Combiné de sauvetage): Après avoir parcouru 50m en nage libre, le nageur doit s’immerger pendant 10 ou 17m50 selon l’âge, remonter le mannequin et le remorquer sur le reste de la distance.
Cette épreuve met le sauveteur en présence d’une difficulté supplémentaire par la recherche en apnée de la personne en détresse et son remorquage en surface après l’avoir repérée.
 Cette épreuve est adaptée sur 50m pour les benjamins et minimes.

 

A4(Mannequin) :Après avoir parcouru 25m en nage libre, le nageur plonge vers le mannequin placé entre 1m00 et 3m de profondeur, le remonte et le remorque sur 25m.
Cette épreuve symbolise la recherche de la personne en détresse et son remorquage en surface en un minimum de temps.

 

Cette épreuve est la même pour les benjamins et minimes.

 

A5(Lifesaver) :Cette épreuve consiste à plonger, nager 50m dans un style libre avec une bouée-tube et des palmes.  Après avoir touché le bord au virage, le nageur doit fixer la bouée-tube autour d’un mannequin qui est

 

Cette épreuve est adaptée sur 50m pour les benjamins et minimes

 

A6(Supersauveteur)  :L'athlète parcourt 75m en nage libre, plonge vers un mannequin placé entre 1m00 et 3m de profondeur, le remonte et le remorque jusqu’à la ligne des 100 m. Après avoir touché le mur, il lâche le mannequin et, tout en restant dans l’eau, enfile ses palmes et la bouée-tube qui se trouvent sur le bord. Il nage alors 50 m, touche le mur, fixe la bouée autour du mannequin et le tracte jusqu’à l’arrivée.

 

Cette épreuve est adaptée sur 100m pour les benjamins et minimes.

 

Relais

 

B1(Relais Obstacles):4 nageurs se relayent sur 50 m enpassant sous les obstacles placés à 12,50 m du bord.

 

B2(Relais Mannequin) : 4 nageurs se relayent sur 100 m pour remorquer le mannequin en surface.

 

B3(Relais Bouée tube) :  1er nageur: 50 m nage libre
                                                  2ème nageur: 50 m nage libre avec palmes
                                                  3ème nageur: 50 m nage libre en remorquant la bouée-tube
                                                  4ème nageur : tracte sur 50 m le 3ème nageur à qui il apassé la bouée-tube après avoir touché le mur.

 

B4(Line throw)  :Pour la catégorie open, un athlète « sauveteur » lance une corde à un de ses équipiers « victime » qui se trouve dans l’eau à une distance de 12,5 m. Il tire ensuite la victime au bord de la piscine. Pour la catégorie benjamins -minimes, la distance est ramenée à 8 m.

 

Épreuve en eau libre

 

Individuelle

 

Surf race :Les compétiteurs partent de la plage en courant vers l’océan.  Ils doivent nager autour de bouées arrimées selon un parcoursbien déterminé (mais qui peut varier) et revenir en courant sur la plage pour passer la ligne d’arrivée.

 

Board race :Les compétiteurs partent de la plage en courant et en tenant leur planche vers l’océan. Agenouillés ou allongés sur leur planche et ramant des mains, ils doivent contourner des bouées arrimées selon un parcoursbien déterminé (mais qui peut varier) et revenir en courant sur le sable toujours en tenant leur planche pour passer la ligne d’arrivée.

 

Ski race :Les compétiteurs partent de la plage en courant vers l’océan, prennent leur Ski qui est aligné au bord de l’eau et effectuent un parcours délimité par des bouées (mais qui peut varier) avant de revenir vers la plage pour passer la ligne d’arrivée avec leur kayak, en le portant ou en le traînant.

 

Oceanman :Les compétiteurs effectuent un surf race, suivi d’une course sur le sable. Ils enchaînent immédiatement avec un board race et d’une deuxième course sur le sable;  ensuite un ski race et une troisième course sur la plage sans s’arrêter (l’ordre des épreuves pouvant être change.

 

Beach flags :Les compétiteurs sont couchés sur le sable à plat ventre, dos aux bâtons qui sont plantés sur une ligne parallèle à la ligne de départ mais distante de 20m. Il y a un bâton en moins qu’il n’y a de participant.  Au signal, les compétiteurs se redressent, se retournent et se jettent en sprint sur 1 des bâtons. Celui qui reste sans bâton est éliminé.

 

Beach sprint :Sprint de 50 à 90m sur le sable.

 

Beach Run :Course d'endurance sur sable de 1 ou 2km.

 

                            1km: Benjamins et minimes (10-14ans) et Masters: 40ans et +
                             2km: Cadets, Juniors, Seniors et Premasters (15 à 39ans)

 

Relais

 

Board rescue race :Chaque équipe est composée de 2 personnes: 1 nageur-victime et 1 sauveteur. 
Au premier signal, le nageur-victime nage jusqu’à une bouée et signale son arrivée en levant la main et en posant l’autre sur la bouée. Dès qu’il reçoit le signal du nageur, le sauveteur court vers l’océan, prend sa planche et agenouillé ou allongé sur celle-ci, il rame à l’aide de ses mains jus que derrière la bouée où il charge la victime à l’avant de la planche.
Pour revenir vers la plage, les 2 membres de l’équipe peuvent ramer simultanément jusqu’à ce qu’ils passent la ligne d’arrivée. 

 

Rescue tube rescue race : Quatre concurrents par équipe participent à cette épreuve : une « victime », un nageur avec bouée tube, et deux sauveteurs. La victime nage approximativement 120 m vers une bouée indiquée. Il lance des signaux afin d'être sauvé par le nageur équipé d’une bouée tube. Quand ils reviennent vers le rivage, les deux sauveteurs restants entrent dans l'eau pour aider. L’épreuve estTERMINÉElorsque le premier de l’équipe passe la ligne d’arrivée en gardant le contact avec la « victime ».

 

Taplin race :Idem que l'Oceaman mais en équipe.

 

Chaque équipe comprend 4 compétiteurs qui effectuent chacun une seule épreuve : 1 coureur (sprint), 1 nageur, 1 rameur en planche et 1kayakiste

 

Beach relay :Relais sprint sur 90m avec des équipes de 4 compétiteurs.

 

 

Entree Secretariat200

Avenue des Puddleurs, 53 4100 Seraing
Tél. 04 338 15 52
info@esn-seraing.be
Facebook: Ecole Seraing Natation

 
Lundi  16h00 - 20h15
Mardi  09h00 - 20h15
Mercredi  12h00 - 20h15
Jeudi  09h30 - 13h00
   16h00 - 20h15
Vendredi  09h00 - 20h15
Samedi  09h00 - 12h45

Slide CIJLUX17